Savanes :Mapto forme des producteurs sur les techniques de plantation des arbres dans la région des savanes

Mapto

Un atelier de lancement des activités du projet « promotion des stratégies de plantation des arbres dans la région des savanes » ProSPA s’est tenu ce vendredi 26 aout 2022 au centre des affaires sociales de Dapaong. Ainsi, cette rencontre qui a réuni une trentaine de participants, sont venus des 7 préfectures de la région des savanes dont les autorités locales. Ceux-ci vont échanger sur la question de la restauration forestière. Initié par MAPTO et soutenu par les partenaires deTerraFund de AFR100, ce projet a pour objectif de renforcer les capacités des populations sur les techniques de plantation des arbres.

En effet, Mapto dans cette optique va améliorer les capacités de subsistances des producteurs et productrices par l’augmentation des opportunités économiques locales avec une gestion optimale es terres. Ainsi, le but est de changer l’écosystème en plantant 200905 arbres sur un plus grand nombre d’espace à travers les 7 préfectures bénéficiaires du projet.

Quelles seront les activités menées ?

Au rang des activités prévues, des producteurs et productrices mobilisés vont bénéficier des formations spécifiques sur les techniques de plantations, de protection et d’entretien  des arbres. Outre,il sera question d’outiller les bénéficiaires sur les techniques en agroforesterie et en agro écologie et promouvoir les activités génératrices à partir des espaces agro-forestiers.

C’est sur le site de Naki-Ouest que le lancement du projet promotion des stratégies de plantation des arbres dans la région des savanes a été effectué en présence de l’Adjoint au maire de la commune deTône2 Gobine NIMONKA et des bénéficiaires. Ainsi,les producteurs ont mis en terre 100 plants dont 50 plants manguiers et 50 plants d’anacardiers sur cet espace d’un hectare.

le Formateur Paul KANGAN et l’adjoint au maire de Tône 2 mettent en terre un plant de manguier sur le site de la Mairie de Tône 2

A la fin du projet, les changements systémiques escomptés sont d’asseoir une restauration forestière continue dans la région . Cependant, les acteurs impliqués doivent être en mesure de mettre des pépiniéristes  et des jeunes plants vigoureux à la disposition des communautés. Aussi, les communautés agroforestières  ont la capacité de développer des activités génératrices de revenues à base des forêts. Mapto veut renforcer la cohésion sociale entre les producteurs avec la gestion pacifique des conflits liés à la gestion des animaux.

« Le projet vise essentiellement à faire planter au moins 200905 arbres dans l’ensemble des préfectures de la région des savanes. Les 200905 arbres, ce n’est pas simplement les mettre en terre mais c’est de pouvoir constater leur évolution jusqu’à l’âge adulte en 2026.Nous veillerons à ce que au moins les 200000 soient sauvegardés »

M. KPAKPABIA Bronkom, Coordonnateur de Mapto

Pour débuter les travaux , c’est le Maire de la commune de Tône1 YEMPOADEB Gountante qui a présidé cet atelier. En ouvrant les travaux, il a indiqué que cette rencontre réaffirme l’engagement des organisations de producteurs  agricoles à contribuer à l’amélioration du couvert végétal du Togo.

Il faut noter que le projet de la « promotion des stratégies de plantation des arbres dans la région des savanes ProSPA est négocié par le Mapto dans le cadre de l’initiative AFR100. En effet, l’initiative AFR100  qui vise à atteindre les engagements nationaux et internationaux qui veut restaurer 100 millions d’hectares d’ici 2030 en Afrique.Par ailleurs le coût du projet est estimé à 120.000 $ USD .

Au total, 500 chefs ménages agricoles seront concernés avec une exploitation de 2500 hectares sur les 7 prefectures des savanes. Dans la région ,31 coopératives regroupées au sein de l’Union des Sociétés Coopératives Productrices de Céréales USCOPROCE-Natanman est bénéficiaire.

Article précédent

Savanes: Compassion international Togo lance un projet de construction de 8 forages d’eau potable dans la région des savanes

article suivant

Savanes : Afrique Nourricière équipe les femmes de la coopérative Lafia Djiere de Tidonti en matériels de transformation des produits agricoles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.