RGPH-5 : le préfet de Tône invite les imams à jouer leur rôle

Dans le but d’amener tout le monde à se faire recenser dans la préfecture de Tône,le préfet Tchimbiandja Yendoukoa Douti très engagé pour la réussite de cette opération a rencontré les imams ce dimanche 30 octobre 2022 à la préfecture pour les sensibiliser sur leur partition.

il s’agit pour Tchimbiandja Yendoukoa Douti de faire comprendre aux imans l’importance capitale que revêt cette opération de recensement pour toutes les couches sociales. Ainsi, les leaders religieux doivent participer au succès de cette opération en informant et en sensibilisant leurs fidèles au cours des rencontres de prières et réunions ordinaires.

Le préfet de Tône s’est voulu plus convaincant à l’endroit des imams pour une raison pertinente. Les commerçants qui sont majoritairement des musulmans sont quotidiennement et de façon permanente en déplacement et reviennent tardivement dans leurs concessions et risquent de rater cette opération.

Tchimbiandja Yendoukoa Douti, préfet de Tône sensibilisant les imams

j’ai voulu m’entretenir avec les imams ce matin afin qu’ils puissent relayer l’information dans les mosquées. Comme vous le savez la plus part des commerçants sont des musulmans, ils quittent très tôt le matin pour aller dans les marchés et lorsque les agents recenseurs arrivent, ils ne sont pas là.

Tchimbiandja Yendoukoa Douti, préfet de Tône à savanesinfo.tg

En tenant compte de l’importance de ce recensement dans l’élaboration des politiques futures de développement, il est important que chaque homme que chaque femme qui vit dans la préfecture de Tône puisse se faire recenser, il faut qu’on connaisse la taille de chaque quartier, de chaque village, de chaque canton, de chaque commune. Si nous ne nous faisons pas recenser, nous ne devons pas nous plaindre demain de ce que certaines choses n’arrivent pas chez nous.

Tchimbiandja Yendoukoa Douti, préfet de Tône à savanesibfo.tg

Conscients de l’enjeu de cette opération pour la région des savanes et en particulier la préfecture de Tône, les leaders religieux ont été sensibles à cette initiative pertinente du préfet de Tône.

Ce matin, le préfet nous a invité pour nous parler du recensement, comment ça se fait et nous demander de sensibiliser nos frères et sœurs sur l’importance. Vraiment nous sommes très contents de cette responsabilité, nous allons jouer notre rôle, informer, sensibiliser les gens dans nos mosquées, dans les mariages, dans nos réunions afin que tout le monde puisse se faire recenser pour que dans l’avenir ça puisse nous aider tous

El hadj Douti Ousmane , Adjoint Iman Centrale de Dapaong

Le recensement général de la population et de l’habitat a pour objectif d’actualiser les données fiables et pertinentes des caractéristiques de la population et de l’habitat. La réussite de cette opération permettra en outre le suivi et l’évaluation des différents programmes de développement sur toute l’étendue du territoire national.

Face aux multiples défis auxquels font face les populations de la région des savanes, il est plus que jamais important d’avoir des informations exactes des populations pour amener le gouvernement à améliorer leurs actions pour le bien-être des populations.

Article précédent

Finale du tournoi de la Fraternité Kantindi:face-à-face ce dimanche entre Kalibagou et Bagnama

article suivant

RGPH-5 : après les imams, le préfet de Tône envoie en mission les gongoneurs des 18 cantons

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.