Le centre santé mentale Yendoubé célèbre la 31 ème édition de la journée mondiale de la santé mentale à Dapaong

 La santé mentale fait partie au même titre que la santé physique  au bien-être complet d’une personne. Ainsi , elle constitue un enjeu majeur autant pour les patients atteints de troubles mentaux que pour la population en général. A l’occasion de la célébration de cette journée, le centre de santé mentale Yendoubé de Dapaong a organisé une conférence ce mardi 10 octobre 2023 dans le but de sensibiliser et d’informer davantage l’opinion publique sur les défis auxquels font les patients atteints de la maladie.

Placé sous le thème la santé mentale est un droit humain universel, la 31 ème édition de la journée mondiale de la santé mentale vise comme chaque année à cultiver au près de l’opinion la prévention des troubles mentaux, et émotionnels ainsi que de promouvoir le respect des droits des patients. Le thème choisi vient répondre aux nombreux facteurs qui contribuent à la violation des droits des patients atteints des troubles mentaux.

Participants

Parmi ces facteurs, on peut citer l’impact des troubles ou maladies mentales elles-mêmes sur la santé mentale, les conséquences de la stigmatisation des patients atteints de troubles mentaux. A celà, s’ajoutent le stress et le fardeau de la maladie mentale et le manque d’attention accordé à ces victimes. L’intérêt placé en cette conférence est d’améliorer le diagnostic et la prise en charge des malades mentales et la santé physique des patients atteints de troubles. Aussi, l’accent a été mis sur le fait que chaque être humain a droit à la santé mentale.

Dans son intervention, la sœur Sona, directrice du centre de santé mentale Yendoubé de Dapaong l’a martelé, la santé mentale n’est pas un privilège mais un droit avant de poursuivre en ces termes : nous tous, nous avons droit à la santé mentale quelque soit notre situation, notre environnement . Enfin, la sœur Sona a lancé un appel à la population et aux jeunes en particulier de l’importance de la santé mentale.

Pour leur part, le vicaire général du diocèse de Dapaong, représentant l’évêque et Pierenewè Esso secrétaire général de la préfecture de tône ont salué le travail fourni par le personnel du centre santé mentale Yendoubé de Dapaong. Pour lui cette rencontre d’information et de sensibilisation va permettre de changer la perception de la société sur les patients atteints des troubles mentaux.

Pour rappel, le centre santé mentale Yendoubé de Dapaong a pour mission d’accueillir, de soigner et de réhabiliter toutes les personnes qui sont au prise avec la maladie mentale.

Article précédent

Lutte contre les violences basées sur le genre au centre d’un dialogue communautaire à Naki-Est

article suivant

Kpendjal: l’ANADEB Savanes célèbre  la journée internationale de la femme rurale à Borgou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.