Journée internationale de la femme africaine: Le CFSPC forme des femmes sur les valeurs de la paix et l’autonomisation à Dapaong

Ce lundi 31 juillet 2023, l’Afrique célèbre la 61 ème édition de la journée internationale de la femme africaine (JIFA). À Dapaong, le bureau du Club des Femmes des Savanes pour la Promotion de la Culture (CFSPC) a organisé une sensibilisation à l’endroit d’une cinquantaine de femmes de 4 coopératives sur les valeurs de la paix ,du vivre-ensemble et l’entrepreneuriat.

Célébrée depuis le 31 juillet 1974 la journée internationale de la femme africaine (JIFA)contribuent à améliorer les conditions de vie de la femme africaine et favoriser leur émancipation. Le thème choisi cette année est le savoir-faire et le potentiel des femmes au service de la paix en vue d’accélérer la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine.

S’inscrivant dans cet dynamique, le Club des Femmes des Savanes pour la Promotion de la Culture qui est une association de promotion des droits de la femme, l’égalité genre et l’inclusion d’une part et l’autonomisation socio-économiques des femmes d’une autre part à sensibiliser une cinquantaine de femmes sur les valeurs du vivre-ensemble et l’entrepreneuriat.

Cette formation a porté sur le vivre-ensemble, la promotion de la paix, la tolérance et la culture du pardon. Le but est d’amener ces femmes à être des promotrices de cohésion sociale dans leurs communautés respectives.

Elles ont également été outillées sur les techniques de fabrication du savon et de la pommade, une action qui selon Mme Tchede Amina, présidente du CFSPC, vise à permettre aux femmes d’avoir des activités génératrices de revenus et répondre aux besoins d’autonomisation socio-économique.

Dans le cadre de la JIFA, nous avons entrepris plusieurs activités, ce matin c’est une formation sur l’entrepreneuriat à savoir la fabrication du savon et de la pommade que nous avons réuni les femmes des coopératives Yiyieme,Yalkoa,Bantiébin et T’totlieb.

L’objectif est permettre à ces femmes de savoir faire quelque chose pour sortir de leur vulnérabilité, également, elles ont été sensibilisées sur la paix, sans la paix aucun développement n’est possible.

Amina Tchede, Présidente du CFSPC

Notons que dans le cadre des activités marquants, les mêmes renforcements des capacités ont été initiées en faveur des femmes de Sanfatoute dans la commune de tône 4, de Samnaaba à cinkassé.

Un gala de football féminin entre les équipes féminines des communes de Cinkassé 1, Tandjoaré 1,Kpendjal-Ouest 2 et Tône 4 sera organisé le 06 août au stade municipal de Lomé pour clôturer cette journée.

Article précédent

Commune Tône 1: Fin des travaux de la 3 ème session ordinaire

article suivant

Savanes:Les entreprises handi-bienveillantes récompensées par la FETAPH pour leur engagement dans l’insertion professionnelle des personnes handicapées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.