Plan International Togo célèbre la journée internationale de la fille a pana centre

  1. Plan international Togo a célébré ce vendredi 27 octobre 2023 ,la journée internationale de la fille à Pana Centre dans la préfecture de tône. Cet événement a réuni outre les jeunes filles des associations sportives, les autorités locales et les responsables du plan international Togo.

S’inscrivant dans le cadre du projet Championnes Sipam Yudan, l’événement a permis de sensibiliser les garants de droits à œuvrer davantage dans la protection et l’émancipation de la jeune fille.

Axée sur le thème mondial investir dans le droit des filles : notre leadership et notre bien-être, au Togo il s’agit de promouvoir l’excellence chez les filles dans les filières porteuses, c’est développer leur résilience face aux défis dans un monde en constante évolution. Plan International à choisi de mettre en valeur l’engagement de la fille avec comme thème activisme, de la responsabilité et des ressources des filles.

Concernant les droits de la jeune fille, des efforts sont consentis en la matière pour la promotion de la jeune fille vers un leadership affirmé et la résilience. Mais il faut  reconnaître beaucoup reste encore à faire avec les violences basées sur le genre, les droits à l’éducation et aux soins de santé de qualité selon Élodie Nonon, coordinatrice du projet Championnes à plan international togo.

C’est une journée qui donne l’opportunité d’attirer l’attention du monde entier sur les obstacles qui freinent l’épanouissement et le développement des filles. Les filles traversent beaucoup d’obstacles et cela appelle tous les garants de droits, toutes les autorités tous les parents à œuvrer pour soutenir le développement et l’épanouissement des filles.

Par ailleurs, au cours de cette rencontre, des femmes modèles d’influence ont partagé leurs expériences aux jeunes femmes membres d’associations sportives sur leur parcours les invitant au leadership et à la résilience. Les jeunes filles des associations sportives ont plaidé pour une meilleure promotion de leurs droits : droit l’éducation, à l’information et à la formation aux loisirs/sports et l’appui aux initiatives de Girls’take Over a été présenté aux autorités présentes.

Présent à l’évènement, Tchimbiandja Yendoukoa Douti, préfet de Tône a salué la bravoure et le dynamisme de la femme en général et de la jeune fille. Il s’est dit engagé et garant de la protection des droits et de l’émancipation de la jeune fille pour une nation plus inclusive et développée.

Article précédent

Kpendjal-ouest1/prévention de l’EV: le maire Boukari Moali et le comité local sensibilisent les populations sur les comportements à adopter en période de récolte

article suivant

L’Agence Nationale de Formation des Collectivités Territoriales (ANFCT) présentée aux élus locaux et au personnel des collectivités territoriales à Dapaong

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.