Togo: les professionnels des médias des Savanes et Kara formés sur le traitement de l’information en période de crise sécuritaire

Professionnels des medias

Les professionnels des médias de la région des savanes et de la Kara sont à un atelier de formation organisé par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication HAAC à l’hôtel de Dapaong. Cette rencontre de deux jours qui s’est ouverte ce jeudi 22 septembre 2022 porte sur le thème médias et lutte contre le terrorisme.

Ainsi, l’objectif de cet atelier qui a réuni plus d’une soixantaine de journalistes venus des deux régions du nord Togo seront formés sur comment traiter l’information en période de crise sécuritaire. Confrontée à la menace terroriste depuis novembre 2021, les hommes de médias comme tout togolais sont amenés à adopter un mode de gestion plus rigoureuse de l’information et de sa diffusion.

Officiels/ Prefet de tone/President de la HAAC/Rapporteur HAAC

En effet, les journalistes dans l’exercice de leur fonction doivent œuvrer d’une manière à une autre à une communication constructive. Dans son propos d’ouverture, le Président de la HAAC, Pitalounani TELOU a appelé les journalistes à un traitement rigoureux de l’information.

Face à la menace terroriste, les professionnels des médias dans l’exercice de leur fonction doivent éviter les fakes news, la malformation, la désinformation ou encore la manipulation de l’information. Dans ce contexte, les médias sont invités à prendre des mesures adéquates pour la vérification de l’information avant sa diffusion.

nous appelons les professionnels des médias à faire preuve de plus de professionnalisme dans le traitement des informations sécuritaires.Si les précautions ne sont pas prises, les médias risquent de contribuer à créer la terreur au sein des populations, à démobiliser les les forces de défense et de sécurité à entraver ou à détourner de leurs missions. non seulement, ils pourraient être source de divorce entre les forces de sécurité et de défense et des populations mais encore la sécurité de ces agents auraient en partie

M. Pitalounani TELOU, président de la HAAC

Dans son intervention à l’occasion, TCHIMBIANDJA Yendoukoa Douti , préfet de Tône a demandé aux hommes du micro à respecter scrupuleusement la déontologie régissant la profession. Le Numéro 1 de la préfecture de Tône a convié les journalistes à plus d’attention en temps de crise sécuritaire avant la diffusion d’informations.

Notons que depuis 2021, la région septentrionale du Togo fait face à la menace terroriste. La dernière attaque dans la région des savanes remonte le 23 août 2022 dans le village de Blamonga.

Article précédent

Togo: Sciences et vie de Norbert MAFA Yebiekou

article suivant

Littérature: Qui est Norbert MAFA Yebiekou, l’auteur de louvrage le subtilitarisme et fondateur du LRPS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.