Sécurité: pose de la 1 ère pierre de construction du poste frontalier de pognon

Poste frontalier de pognon

La pose de la 1 ère pierre des travaux de construction du poste frontalier de Pognon a été effectué ce jeudi 23 juin 2022 par le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général Yark Damehane. La réalisation de cette infrastructure intervient dans le cadre du projet renforcement des frontières nord de la cote d’ivoire , du Togo et du Ghana.

La réalisation de cette infrastructure à pognon, localité qui sépare le Togo du Burkina Faso vise à renforcer la sécurité aux postes frontaliers du Togo dans un contexte de crise sécuritaire caractérisé par les attaques terroristes. Face à la menace terroriste , le gouvernement veut à travers ce poste frontalier avoir la maitrise du flux et le reflux à l’intérieur de son territoire. Ainsi , les passagers venant du Burkina Faso n’auront qu’un seul accès et se soumettront à la surveillance des forces de défenses et de sécurité.

Une infrastructure pour répondre aux exigences sécuritaires

Le Général Yark Damenhane entouré vers la droite par Mme Wane Abibatou , représentante de l’OIM au Togo et à gauche par le représentant du Ministre de l’administration territoriale

Pour l’OIM partenaire incontournable dans la réalisation de ce projet, un dispositif particulier va permettre de répondre aux défis sécuritaire . En effet, le poste frontalier pognon sera doté d’équipements modernes pour faciliter les démarches administratives notamment la gestion, la collecte jusqu’à l’analyse des données.

les données vont permettre au gouvernement de savoir qui et qui rentrent et qui sortent, c’est important qu’on puisse avoir ces informations au vu du contexte actuellement dans lequel nous vivons” a déclare Mme la représentante de l’OIM au Togo Mme Wane Abibatou

Par ailleurs, ce système qui sera mis en place sera lié au bureau à Lomé et qui pourra en temps réel recevoir les données . Pour mieux coordonner la sécurité , sur le plan international Interpol pourra avoir les mêmes informations si nécessaires qui a une liste d’alerte. Cette infrastructure va aussi faciliter la qualité du traitement du dossier des passagers au poste frontalier mais surtout mieux contrôler cette zone selon le Général Yark Damehane

Article précédent

Afrique-cinéma//Omar Sy et HBO Max à la conquête de l’espace audiovisuel de l’Afrique francophone

article suivant

Santé : le village de Gallé doté d’un centre médico social

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.