Savanes:L’ONG OADEL sensibilise l’opinion publique sur l’importance de la consommation du lait local

Le gouvernement togolais fait de la consommation des produits locaux sa priorité . Ce vendredi 02 juin 2023 , dans le cadre de la compagne <mon lait est local> , une initiative internationale , l’ONG OADEL a organisé une conférence publique qui s’est tenue à l’hôtel de Dapaong . cette rencontre a permis de partager avec les différents participants l’importance du lait et les enjeux auxquels fait face la filière du lait au Togo.

Le lait est devenu l’un des produits, le plus consommé en Afrique et particulièrement au Togo. En revanche , la filière face à plusieurs défis majeurs. Ainsi, elle est confrontée à l’envahissement du lait en poudre importé depuis l’Europe avec ses conséquences.

Il s’agit de la concurrence déloyale imposée aux marchés locaux en Afrique et qui entraînent la vulnérabilité des producteurs, car les consommateurs préférant le lait importé moins cher. De plus, ce lait présente des conséquences néfastes du fait de sa qualité douteuse . Le lait en poudre est un lait faux car reengraissé à l’huile végétale notamment l’huile de palme dont la production a des conséquences sur l’environnement.

Cette activité de sensibilisation sur la filière de lait rentre dans le cadre d’une campagne au niveau international pour faire en sorte que les pouvoirs publics européens ne soutiennent plus et ne subventionnent plus le lait en poudre produit dans leurs pays et qui inondent à bas prix et tuent notre filière lait en Afrique.

Ametoenyenou Tata,directeur exécutif de l’ONG OADEL

La promotion de la consommation du lait local et de ses produits dérivés répond cependant à un double objectif. D’abord, celui de contribuer à valoriser la filière ce qui va améliorer les revenus des éleveurs, des producteurs et l’émergence des entreprises laitières et amener les consommateurs à comprendre les risques que peut entraîner la consommation du lait importé en choisissant le lait local.

Les participants se sont enrichis à travers plusieurs thématiques développées. Outre l’importance de la consommation du lait, ils ont bénéficié des connaissances sur les différentes transformations du lait qu’il faut pour une meilleure conservation.

J’interpelle les consommateurs à la limitation de la consommation du lait et des produits laitiers importés qui ne sont pas de qualité . Certains utilisent les sons entrecoupés, d’autres additifs ou d’autres éléments qui ne sont pas vraiment comestibles. Il faudrait que les consommateurs fassent attention et qu’on s’assure de ce que nous consommons .

Directeur de la ferme élevage IFAD Barkossi

Rappelons que la campagne <mon lait est local> s’inscrit dans le cadre d’une initiative internationale qui a pour objectif de susciter la réaction des chefs d’États d’Afrique pour un plan de protection de la filière .Depuis 2018, une pétition a été lancée dans le but d’obtenir 55000 signatures par la campagne <mon lait est local>.
Une dégustation des produits laitiers locaux a marquée la fin de la conférence

Article précédent

Gestion concertée des risques climatiques au Togo :Des acteurs renforcent leurs capacités à Dapaong

article suivant

Savanes:U-CMECS renouvèle ses instances au cours d’une assemblée générale ordinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.