Savanes/Promotion de la Gouvernance Participative et Inclusive, les acteurs font le bilan de la 1 ère année d’exécution

Lancé en 2022, le projet renforcement des capacités de la société civile pour la promotion de la gouvernance participative et inclusive dans les 16 communes de la région des savanes a connu un an dans sa phase d’exécution. Afin d’évaluer les résultats des activités réalisées et mener des échanges pour les actions des deux prochaines années, les acteurs se sont retrouvés au cours d’un atelier de revue annuelle ce jeudi 04 mai 2023 à l’hôtel de Dapaong.

Cette rencontre va permettre de partager les résultats enregistrés dans le cadre de la promotion de la gouvernance participative et inclusive. Il s’agit d’une part de présenter les résultats positifs enregistrés en matière de gouvernance dans les communes, les difficultés et les défis afin d’améliorer les actions avenir pour faire de la gouvernance participative et inclusive une réalité.

les officiels lors de la cérémonie d’ouverture

Au rang des points positifs , les acteurs ont salué l’implication et la participation des femmes, des jeunes et des personnes handicapées dans l’élaboration des politiques publiques au niveau des communes, le renforcement des capacités de la société civile . On enregistre également un renforcement de collaboration entre les communes et les Organisations de la Société Civile ainsi que la culture de la restitution.

Les participants à l’atelier revue annuelle

Concernant les défis qui attendent le projet, il s’agira d’intensifier les informations et les formations sur les droits des citoyens dans les communes, l’amélioration du budget sensible au genre ou encore l’encrage du contrôle citoyen de l’action publique.

Reyhanath Touré Mamadou, coordinatrice du projet

Après un an, on voit des changements. C’est réconfortant de voir la participation des femmes ,des jeunes et des personnes handicapées qui est d’une manière ou d’une autre est élevée par rapport à l’année dernière. Notre principal défi est de faire en telle que les 216 conseillers municipaux soient véritablement outillés sur la gouvernance participative et inclusive.

Reyhanath Touré Mamadou, coordinatrice du projet Gouvernance Participative et Inclusive à savanesinfo

Procédant à l’ouverture des travaux,Yambame Dametote a au nom du préfet de Tône indiqué que la participation citoyenne est un droit pour les citoyens pour leur implication dans la prise des décisions des actions des communes au développement local. C’est aussi un devoir pour les autorités locales d’impliquer les citoyens dans la gouvernance locale.

Yambame Dametote, représentant le préfet de Tône

De ce fait, il a invité l’ensemble des participants à œuvrer pour que les propositions et recommandations qui seront issues de cette rencontre puissent contribuer davantage à faire de la gouvernance participative et inclusive une réalité dans la région des savanes.

Ce projet qui est exécuté par Plan International Togo et ses partenaires FODES et RE-COSAD, est prévu pour 3 ans.

Article précédent

Commune Tône 3:L’U-CMES se rapproche davantage de sa clientèle avec un nouveau guichet inauguré à Lotogou

article suivant

Savanes :Lancement du projet de conservation durable et de valorisation de la forêt communautaire de Kouampante dans la commune de Kpendjal-Ouest1 et des flancs de montagne de Tchindigue dans la commune de Tône 1 à Ogaro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.