Savanes : les impacts du projet d’appui à la mobilité du bétail pour un meilleur accès aux ressources et aux marchés dans les communes

gevapav

Mis en œuvre depuis septembre 2018, le projet d’appui à la mobilité du bétail pour un meilleur accès aux ressources et aux marchés -Pamobarma en Afrique de l’ouest prend fin septembre. Ainsi, les élus locaux et des acteurs des organisations de producteurs étaient en atelier ce mercredi 24 août 2022 à l’hôtel de Dapaong pour évaluer l’importance de l’exploitation des marchés à bétail et quai d’embarquement dans la formation des budget des communes bénéficiaires du projet. Cette rencontre a réuni une cinquantaine d’acteurs venus de Kéran , Doufelgou 1 et 2 et des communes de Tône 1, de Kpendjal 1 et de Cinkassé 1.

Ce projet mis en œuvre au Togo par GEVAPAF et son partenaire Acting For Life avait pour objectif de sécuriser la mobilité des troupeaux et leur accès aux ressources pastorales et aux marchés. En effet, ce projet a mis en place des infrastructures agropastorales marchandes notamment les quais d’embarquements,les marchés à bétail pour créer des conditions de production des revenus.

Les communes de Tône 1, Cinkassé 1 et Kpendjal 1 sont concernées par ce projet dans les savanes. Au cours de l’atelier, ces communes ont présenté des résultats qui montrent les impacts positifs de la réalisation de ce projet.Ainsi, dans la commune de Kpendjal 1, les recettes du marché de bétail occupent 91% des recettes non fiscales. Le projet a eu également des résultats forts appréciés en matière de recettes du marché à bétail dans la commune Cinkassé 1. Cette commune frontalière au Burkina Faso totalise 31% des recettes du marché de bétail dans la part des recettes des taxes non fiscales.

Cependant, la commune de Tône1 qui est fortement urbanisée dans la région a pu booster son budget avec les recettes perçues à travers les taxes du quai d’embarquements représente 3% des taxes non fiscales.

Le secrétaire Général de la préfecture de Tone Esso Pirénéwè, représentant le préfet a relevé l’importance de la filière agropastorale qui peut constituer une source dans la mobilisation des ressources afin d’élaborer un budget consistant pour l’amélioration des conditions de vie de leurs concitoyens.

Le projet d’appui à la mobilité des bétail pour un meilleur accès aux ressources et aux marchés -Pamobarma en Afrique de l’ouest est piloté en Afrique par Acting for life et au Togo GEVAPAF. Ce projet est financé à hauteur de 85% par l’Union Européenne et 7,2% par l’Agence Française pour le Développement AFD et 7,8% par Air France.

Article précédent

Savanes : la très attendue assemblée générale de foadan de Dapaong accouche d’une petite souris

article suivant

Savanes: Compassion international Togo lance un projet de construction de 8 forages d’eau potable dans la région des savanes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.