Savanes:Le CNJ renforce les capacités des élus locaux sur la participation des jeunes dans la prévention des conflits , la consolidation de la paix et leur mobilisation citoyenne.

Une session de renforcement de capacités a regroupé une cinquantaine d’acteurs composés des élus locaux, maires ce mercredi 11 janvier 2023 à la prefecture de Tône. Cette initiative du Conseil National de la Jeunesse ( CNJ) a pour objectif de réfléchir avec les autorités locales sur la participation des jeunes dans la prévention des conflits , la consolidation de la paix et leur mobilisation citoyenne dans le but d’aboutir à des solutions concertées et durables aux conflits auxquels font face les communautés.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du programme de renforcement des mécanismes et de concertation des jeunes et adolescents pour la consolidation de la paix au niveau local et les échanges inclusifs sur les bonnes pratiques en matière de prévention de conflits.

À travers ce programme , le CNJ entend prendre une part importante avec l’appui du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF-TOGO) à la prévention des conflits en s’appuyant sur les jeunes comme acteurs majeurs dont la participation active constitue un atout déterminant.

Les participants à la session

Il s’agit à travers cette session et les autres activités prévues, d’amener les communes à mettre les jeunes au cœur de cette lutte qui passe par une mobilisation citoyenne. Ceci fait appel à une implication locale des jeunes dans les différents processus de prévention et de gestion des conflits au sein des communautés ainsi que leur participation au processus de prise de décisions et d’élaboration de politiques locales de développement.

Les officiels lors de la cérémonie d’ouverture

Pour réussir ce pari, ce projet que porte le CNJ consiste en effet à mettre en place dans les communes bénéficiaires des mécanismes basés sur un dialogue permanent , l’atténuation des conflits et le renforcement des cadres des cadres de concertations sur les bonnes pratiques en matière de consolidation de la paix ainsi que l’engagement communal.

Ceci passe par l’initiation de dialogue multi acteurs jeunes-elus locaux-leaders religieux et chefs traditionnels ainsi que le renforcement en équipements des conseils consultatifs cantonaux des enfants et adolescents et conseils communaux de jeunesse pour la mise en œuvre d’actions civiques et citoyennes dans les communes respectives.

Article précédent

savanes:Ouverture du Forum des Producteurs Agricoles (FOPAT) à Dapaong

article suivant

Kpendjal-Ouest1 :Formation des leaders naturels sur les approches et outils innovants du projet AEDAL/ATPC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.