Projet participation citoyenne et cohésion sociale:L’association JEDOIS sensibilise les jeunes et les élus locaux à Nano

Le développement inclusif et durable passe par l’engagement de tous les acteurs. Dans le but de former les jeunes et les élus locaux de la commune de Tandjoaré 2 à la participation citoyenne et à la consolidation de la cohésion sociale, l’association Jeunes Engagés pour le Développement Optimum et Inclusif des Savanes (JEDOIS) a initié une formation le lundi 18 septembre 2023 à Nano dans la commune de Tandjoaré 2. L’objectif pour permettre à ces derniers de mieux comprendre ces concepts ainsi que les enjeux de la participation citoyenne et de la cohésion sociale dans le développement.

Ce renforcement de capacités s’inscrit dans le cadre du projet promotion de la participation citoyenne ,comme outil de développement local et de consolidation de la cohésion sociale dans la commune de Tandjoaré 2. La formation a rassemblé 34 participants dont 32 jeunes et deux élus locaux de Tandjoaré 2. Il vise à d’améliorer la participation des jeunes au processus de développement local pour consolider la cohésion sociale dans la commune de Tandjoaré 2 dans leurs différentes communautés selon Henri Kolani, facilitateur sur la formation.

Les officiels lors de la cérémonie d’ouverture

Cette nouvelle approche de la participation citoyenne se traduit par l’effectivité de la redevabilité de la part des élus locaux envers les populations. Il s’explique également par la mise en place des mécanismes de conception et d’élaboration des politiques publiques en impliquant toutes les couches socioprofessionnelles. Mais il faut que les populations jouent leur rôle avec le contrôle de l’action publique.

Cette initiative de l’association JEDOIS vise à terme contribuer à la cohésion sociale dans la commune de Tandjoaré 2. Ainsi, les jeunes doivent participer activement au développement local à travers des actions d’intérêt général sur le plan local. Afin de favoriser la participation citoyenne des jeunes et faciliter la dialogue entre les jeunes et les élus locaux, un comité de veille citoyenne de 7 membres a été mis en place.

En ouvrant les travaux, le 1 er adjoint au maire de la commune de Tandjoaré 2 Lelongue Miyeme a exprimé sa reconnaissance aux responsables de l’association Jedois. La participation citoyenne et la cohésion sociale sont deux piliers incontournables du développement. Au regard de cette importance, il a invité les participants à suivre avec intérêt les travaux et d’œuvrer à une plus grande restitution dans leurs différentes communautés.

le formateur Henri Kolani en échange avec les participants
Article précédent

Savanes:Fin des activités vacances utiles initiées par le ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes à Dapaong

article suivant

Lutte contre les violences faites aux enfants:L’Association Printemps d’Espoir sensibilise les populations à Nayega

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.