Mise en œuvre du projet Gouvernance Participative et inclusive:Des résultats encourageants déjà enregistrés après un an

Le vendredi 17 mars 2023, le centre communautaire de Naki-est, chef lieu de la commune de Kpendjal-Ouest1 a abrité l’atelier d’apprentissage et revue annuelle 1 de la mise en œuvre du projet renforcement de la société civile pour la promotion de la gouvernance participative et inclusive dans ladite commune.

Ainsi, cette rencontre a permis de faire le bilan annuelle à travers la présentation de l’ensemble des actions et résultats de l’étude de base effectuée dans le cadre de l’exécution dudit projet. Occasion pour les acteurs de présenter les points positifs et les difficultés ayant couronné cette première année des 3 ans que le projet sera exécuté afin d’améliorer les actions des deux prochaines années.

La coordinatrice du projet à droite de Monsieur le Maire de la commune de Kpendjal-Ouest1

En effet,au rang des résultats positifs, on peut noter d’une part la participation des jeunes, des femmes et des personnes handicapées de la commune dans le processus de prise des décisions et d’autres part la La coordinatrice du projet culture de l’élaboration d’un budget sensible au genre et à l’inclusion. À celà s’ajoute la naissance de la collaboration entre les organisations de la société civile et la commune appelées à œuvrer ensemble pour un développement durable.

L’atelier d’apprentissage nous a permis de comprendre que quelque chose bouge et nous voyons quelques exemples notamment l’implication des personnes handicapées, des femmes ou des jeunes et à chaque fois la commune essaye d’impliquer ces personnes là dans le processus de prise de décision.

Nous avons aussi compris qu’ils sont impliqués d’une manière ou d’une autre régulièrement aux activités lors de l’élaboration du budget, et le budget de cette année n’a pas été le même que les années passées et pour moi il y a espoir.

a déclaré Mme Reyhanath Touré Mamadou, coordinatrice du projet
L’ensemble des participants à l’atelier

Cependant, pour le Maire de la commune de Kpendjal-Ouest1, Boukari Moali, des efforts ont été faits lors de cette première année qui s’est révélée expérimentale aux yeux de tous les acteurs. Le numéro 1 de la mairie de Naki-Est pense que les deux prochaines années vont être décisives et permettre de donner tout le sens à la gouvernance participative et inclusive dans la commune de Kpendjal-Ouest1. Il a à cet effet exprimé sa reconnaissance au responsable du projet et à son équipe pour leur engagement au service de la commune.

Ont pris part aux travaux de l’atelier le Maire et le conseil municipal,les chefs canton, les organisations de la société civile ( Femmes, jeunes, personnes handicapées), ANADEB, le Plan entre autres.

Le projet renforcement des capacités de la société civile pour la promotion de la gouvernance participative et inclusive est financé par l’Union Européenne et Plan International Suède. Ledit projet est mis en œuvre par Plan International Togo en consortium avec la FODES et RE-COSAD.

Article précédent

Savanes :La scoops Yandame de Yenyane renforce les capacités de ses membres et de 10 autres coopératives avicoles sur la bonne gestion d’une ferme avicole et le E-marketing

article suivant

Éducation : L’Association Humanitaire IF offre du matériel informatique au lycée Nassable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.