Le tournoi Fraternité : Bagnama et Kabilagou qualifiés pour la finale

Le tournoi de la fraternité dans la commune de Tône 4 démarré le 08 octobre dernier a livré ses finalistes à l’issue des demi-finales disputées ce dimanche sur le terrain du lycée de Kantindi. Cette initiative de Frédéric Kongnah Bignoite vise à renforcer la cohésion sociale entre les jeunes du canton de Kantindi.

Au terme d’une demi-finale âprement jouée entre Bafilagou et Oportigou, c’est l’équipe de Bafilagou qui a disposé de son adversaire 2-0. Le 1 er but est intervenu à la 37 ème minute de jeu grâce à Waldja Lamoussa qui était à la conclusion d’une action collective.

Malgré les réactions de Oportigou à la suite, rien ne changera jusqu’à la pause. En 2 nde période, booster par leur entraîneur, les joueurs d’Oportigou reviennent dans le jeu. 67 ème , le pénalty accordé à cette équipe est raté par son capitaine bedouma. Quelques minutes plus tard, l’équipe va vendanger une nouvelle offrande face aux buts vides.

Cependant , dans les arrêts de jeu, Bafilagou enfonce le clou pour sceller définitivement leur qualification en finale 2-0. L’équipe rejoint Bagnama, l’autre équipe qualifiée. En attendant, la finale dont la date sera fixée dans les prochains jours, Moïse Kongnah, président du comité d’organisation est surpris du talent dans le canton de Kantindi.

je ne savais pas que au niveau de notre canton de Kantindi, nous avons des talents. Le promoteur a lancé cette compétition pour qu’on puisse recruter et former une équipe cantonale et le talent que nous voyons nous montre que nous pouvons avoir une équipe cantonale dynamique.ce tournoi va permettre aussi que les communautés s’embrassent, les communautés se réconcilient à travers le sport.

Kongna Moïse, président d’organisation

Rappelons que le tournoi Fraternité est une initiative du digne fils et cadre du milieu qui est Frédéric Kongna Bignoite, directeur de Cabinet du ministre des travaux publics. En effet, cette compétition est une occasion pour lui de renforcer la cohésion sociale entre les jeunes de de sa localité. Par ailleurs, les jeunes ont été sensibilisés aussi sur la menace terroriste dont ils sont appelés à jouer leur rôle avec la collaboration avec les fds.

Article précédent

5 ème RGPH :La FETAPH forme les gongoneurs des 16 communes des savanes sur leur partition

article suivant

Commune/Kpendjal ouest 1: Atelier de validation technique du plan de développement communal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.