L’assurance maladie universelle (AMU) présentée aux populations de la région des savanes

Dans le but d’informer et de permettre aux populations de la région des savanes de s’imprégner de l’Assurance Maladie Universelle AMU, une délégation gouvernementale était ce lundi 15 janvier 2024 à Dapaong. Conduite par Gilbert Bawara, ministre de la fonction publique du travail et du dialogue social, elle a pour objectif de partager avec l’ensemble des populations locales sur les contours et les enjeux de l’AMU.

D’ici l’année 2025, le gouvernement togolais envisage atteindre une couverture santé de 60%. Pour y parvenir, les autorités togolaises ont décidé d’élargir  l’assurance maladie aux autres couches de la population en mettant en place un nouveau mécanisme à savoir l’assurance Maladie Universelle (AMU). Ce système national de couverture qui vise à garantir l’accès de toutes les couches sociales de la population togolaise à des soins de santé de qualité , via un mécanisme de mutualisation des risques et de solidarité dans le financement.

Les principes fondamentaux, le mécanisme, le fonctionnement et les règles élémentaires de l’AMU, les droits et devoirs de l’assuré, du prestataire et du prescripteur ou encore le panier des soins. Les taux, montants et modalités de recouvrement , des contributions dues au titre de l’AMU.

En effet, la  délégation gouvernementale composée entre autres de Gilbert Bawara ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social, du ministre de la santé et de l’hygiène publique Prof Moustapha Mijiyawa, de Mme Apedoh Lonlonyo Anakomah ministre de l’action sociale et du ministre de l’accès universel aux soins Jean-Marie Koffi Ewonoussé a apporté toute la lumière possible sur le nouveau système afin nul n’en ignore.

Ainsi donc, les acteurs à cette rencontre à savoir les préfets, les maires,les chefs traditionnels,les chefs de service déconcentrés de l’État,les leaders religieux et communautaires ont été outillés sur ce mécanisme à travers les présentations faîtes par les ministres. Elles ont porté sur les principes fondamentaux, le mécanisme, le fonctionnement et les règles élémentaires de l’AMU, les droits et devoirs de l’assuré, du prestataire et du prescripteur ou encore le panier des soins. Les taux, montants et modalités de recouvrement , des contributions dues au titre de l’AMU ont été expliqués aux participants.

Les populations ont saisi  l’occasion pour exprimer  et renouvelé leur reconnaissance et gratitude au chef de l’État et au gouvernement, pour qui, le souci constant pour le bien-être de ses concitoyens se manifeste et se traduit au quotidien par des initiatives et des actions à fort impact. Par ailleurs, elles ont émis le vœu que ce nouveau système soit effectif le plus vite possible pour le plus grand bien des populations.

Article précédent

Kpendjal-ouest: La famille BAGNAH-GAMON récompense les meilleurs élèves du 1 er trimestre et offre des jouets aux orphelins de l’EPP Naki-Est Centre

article suivant

Faure Essozimna Gnassingbé réaffirme son engagement et son attachement au côté de la population de Kpendjal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.