L’Association A2FHV-S sensibilise les filles et femmes handicapées sur les valeurs de l’émancipation

L’association des femmes et filles Handicapés Vaillantes de la région des savanes A2FHV-S a organisé une rencontre d’échange avec les filles et les femmes Handicapés des savanes ce samedi 29 avril 2023. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la célébration en différé de la journée internationale de la femme, a permis d’échanger sur les défis auxquels font face les filles et femmes vivant avec le handicap.

les officiels lors de la rencontre

Ainsi, cette rencontre a pour objectif de sensibiliser les femmes et les filles handicapées sur leurs droits et surtout amener celles-ci à la culture de la résilience afin de surmonter leurs handicaps physiques, mentaux ou intellectuels. À cet effet, les discussions ont porté sur l’autonomisation de la femme handicapée et à la participation féminine à la vie de la communauté dans tous ses aspects .

Remise du matériel de travail à une bénéficiaires

Pikeli Djibril , directeur préfectoral de l’action sociale a rappelé le thème de cette année qui est pour un monde digital inclusif : innovation et technologies pour l’égalité des sexe. En poursuivant, il a invité les filles femmes handicapées à croire en elle-même car chacun d’elle a un talent auquel elle doit s’atteler à le valoriser pour sa propre autonomisation et développement.

La situation de la femme en général et celles handicapées est de plus en plus préoccupante et la place de la femme handicapée dans la société n’est pas valorisée. Nous avons décidé de les réunir pour leur faire comprendre que le handicap n’est pas une fin en soi, le handicap ne doit pas être un frein à leur autonomisation. Nous avons aussi partager avec elles un certain nombre d’aptitudes, de compétences, de vie qui leur permettront d’être plus épanouie et de contribuer valablement au développement de leur communauté.

Francoise Doguemangue, Présidente de l’Association A2FP-S

Également présents, Ago Pascal Superviseur Régional CRV Savanes et Cyrille TSEWU de l’ANPE ont tour à tour appelé à la valorisation de toutes les ressources humaines quelques soit leur situation. Pour un société plus complète homogène, toutes les couches sociales y compris les personnes handicapées doivent contribuer avec leurs compétences. Ils ont enfin appelé de tous leurs vœux à soutenir et accompagner les filles et femmes handicapées pour leur émancipation.

Trois machines dont une pour le tissage et deux pour la couture ont été remis à certaines bénéficiaires. Il s’agit à travers cette action les accompagner à pouvoir s’insérer sur le plan professionnel et parvenir à leur propre autonomisation.

Notons que l’A2FHV-S a pu bénéficier de l’appui de Train des Championnes, une initiative pour renforcer et coacher des Femmes et des Filles, lancé par l’Association TCHOWOURE. L’A2FHV-S a aussi exprimer sa gratitude à l’heureux donateur des 3 machines et au responsable du projet Child Rights Gouvernance (CRG) et à ONATEPH Togo pour leur appui à la réussite de cette activité.

Article précédent

Écho Du 27 Avril :Le Mouvement Républicain le Togo en Marche et ses militants célèbrent le 63 ème anniversaire de l’indépendance du Togo

article suivant

Commune Tône 3:L’U-CMES se rapproche davantage de sa clientèle avec un nouveau guichet inauguré à Lotogou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.