La nation togolaise rend hommage aux victimes de l’attentat de Sarakawa

Le peuple togolais dans son ensemble se souvient ce lundi de tous ceux qui ont perdu leur vie le 24 janvier 1974 à Sarakawa. Cette date rappelle l’attentat à Sarakawa auquel à échapper bel le père de la nation Gnassingbé Eyadema.

L’événement a été marqué par une cérémonie de dépôt de gerbe de fleurs dans les chefs lieux des régions du pays. À Sarakawa même sur le lieu de l’attentat, c’est le chef de l’État Faure Essozimna Gnassingbé qui a présidé la cérémonie à Sarakawa en présence de plusieurs autres hautes personnalités.

Dans la région des savanes, c’est le préfet de tône Tchimbiandja Yendoukoi Douti qui a déposé une gerbe de fleurs à la place des Martyrs de Dapaong en présence des maires, des officiers supérieurs des FAT , des autorités religieuses et traditionnelles. En effet, tout a commencé à 15h30 min où il a fait son apparition à la place des Martyrs , ensuite il a reçu les honneurs militaires placés sous le commandement du Lieutenant Ibriga yabre Ousmane avant d’effectuer le dépôt des fleurs.

Ce devoir de mémoire collective est l’occasion d’appeler l’ensemble du peuple togolais à l’impérieuse nécessité du vivre-ensemble en vue de relever les défis de développement en adéquation avec la vision du Président de la République.

Article précédent

Faure Essozimna Gnassingbé réaffirme son engagement et son attachement au côté de la population de Kpendjal

article suivant

Les meilleurs reboiseurs de la région des Savanes primés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.