Élevage:La coopérative Yandame de Yanyane et les autres coopératives avicoles en concertation pour lutter contre les pestes dans la région des savanes

L’une des activités principales des populations de la région des savanes est l’élevage. Malheureusement, cette activité est confrontée à la peste faisant diminuer la production et les revenus des éleveurs. Ainsi, un atelier de concertation réunissant une trentaine d’acteurs des coopératives éleveurs de volailles de la région des savanes a eu lieu ce vendredi 24 février 2023 dans le but de réfléchir sur les stratégies de prévention et de lutte contre les pestes.

En effet,cette initiative de la coopérative Yandame de Yanyane s’inscrit dans le cadre du projet d’appui au développement des activités et à la formalisation des relations de la SCOOPS YANDAME de Yenyane avec les autres acteurs des chaînes de Valeurs de la filière avicole pour une meilleure adaptation aux effets au changement climatique et de la pandémie au covid-19.

Chaque année, l’élevage des volailles est secoué par des pestes qui causent la mort des milliers de pintades et de poules ce qui empêche une production à grande échelle . Cette situation créé ainsi la vulnérabilité et diminue les moyens de subsistance économiques des populations.

Les participants à l’atelier

Pour lutter contre les pestes notamment le Newcastle, plus fréquent chez les éleveurs dans la région, la présente rencontre a permis de renforcer les capacités des participants à travers le partage des bonnes pratiques pour épargner ses volailles des maladies.

Dans la région des savanes, c’est la maladie de Newcastle qui est le plus fréquent. On parle moins de la grippe aviaire même s’il y a des poches qui subsistent.De façon générale, on a partagé avec les participants sur la biosecurité dans leur unité d’élevage. Il s’agit de toutes les mesures que les éleveurs doivent prendre de telles sortes que les microbes ne viennent pas vers les animaux ou que les animaux n’aillent vers les microbes pour tomber malades.

Lare Yendouman , agronome, chef service vulgarisation ICAT savanes
Mme Akli Adjowa, représentante du directeur régional de l’ICAT savanes

Il faut rappeler que ces mesures de biosecurité présente deux axes, le 1 er c’est l’hygiène et le 2nd les conditions d’élevage. Qui parle de l’hygiène fait allusion à comment élever, l’entretien des animaux, des poulaillers les interventions sanitaires pour prévenir ou encore soigner les maladies. Tout ça exige des principes pour un bon élevage notamment l’élevage des animaux dans les enclos, l’entretien régulier de l’enclos ou des poulaillers, l’alimentation saine et prendre des dispositions pour les personnes qui entrent en contact avec vos animaux et volailles

Laré Yendouman, Agronome, chef service vulgarisation ICAT Savanes

Ces acteurs venant de plusieurs chaînes de valeur des filières d’élevage différentes notamment les volailles entre autres vont aboutir à un cadre de partenariat entre eux. Ce partenariat va accroître la productivité et surtout garantir une production combinée de qualité et de quantité en vue de répondre aux attentes.

L’atelier s’est déroulé en présence de Mme Akli Adjowa, représentante du Directeur Régional de l’ICAT. Celle-ci a indiqué que l’élevage est une activité pouvant permettre d’améliorer considérablement les revenus des ménages et contribuer à la réduction de la pauvreté dans la région.

Enfin, Mme Akli Adjowa a appelé aux participants a mettre en œuvre les mesures de biosecurité pour réduire au maximum l’avènement de ce maladie afin de booster la pratique de l’élevage dans la région des savanes.

En 2021, la coopérative Yandame avait bénéficié de l’appui financier du FFF/FAO Togo qui a permis aux membres d’accroître la taille de son cheptel par la construction d’un poulailler amélioré . Grâce à ce soutien, la coopérative s’est dotée d’un siège social basé à Yanyane. Par ailleurs , le présent projet est financé par FAO à travers le mécanisme FFF.

Article précédent

Commune de Tône 1 : Fin des travaux de la 1 ère session ordinaire

article suivant

D2/14 ème journée :Koroki s’offre la JCA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.