Bilan a mis-parcours de la campagne de reboisement 2023: des matériels remis à plusieurs acteurs dans kpendjal-ouest

Dans le but de présenter le bilan à mis-parcours de la campagne de reboisement, une rencontre s’est tenue ce vendredi 10 novembre 2023 à la maison des jeunes de Naki-Est. Elle a réuni une trentaine d’acteurs locaux dont les autorités locales, les chefs de service public et privé, les ONG oeuvrant dans le reboisement avec la direction régionale de l’environnement.

Cette rencontre a donné l’occasion aux acteurs de faire l’état des lieux de la campagne de reboisement lancée depuis le 1 er juin dernier. Et les efforts de mise en terre des plants dans la préfecture sont encourageant. À ce jour, les chiffres font état de plus de 70 000 plants mis en terre par les différents acteurs. Malgré ces multiples initiatives et actions, la campagne en cours est confrontée à plusieurs obstacles.

Ainsi, les difficultés principales se résument à la mobilisation des ressources financières, la mobilisation des plants, la mobilisation des terres et des communautés. À cela s’ajoute les difficultés liées à la divagation des animaux, les feux de végétation, les conflits fonciers sans oublier le manque d’eau qui mettent à mal les efforts de reboisement dans la préfecture de Kpendjal-ouest.

Au regard des chiffres présentés , selon le directeur régional de l’environnement et des ressources forestières Aboudoulaye Nambiama et plusieurs acteurs, le seul moyen de redynamiser le reboisement est d’encourager l’agro-foresterie. Devant les problèmes de manque de terre et le problème foncier, il faut sensibiliser les communautés pour à cette approche qui vise à planter les arbres dans les champs.

Le préfet de kpendjal-ouest Atchartchao Gnanta en présidant la cérémonie a indiqué que la présente rencontre vient à point nommé. Son importance pour lui se situe à deux niveaux, d’abord elle permet d’évaluer les performances réalisées depuis le début de la campagne et ensuite de relever les difficultés assorties des recommandations pour une réussite de cette campagne dont l’objectif d’ici 2030 est de planter un milliard d’arbres.

Des matériels composés des brouettes, des arrosoirs, des sachets, des rouleaux de petites ficelles , des tuyaux de 20 m de refoulement et des sceaux entre autres ont été remis à plusieurs acteurs de reboisement.

Article précédent

L’Agence Nationale de Formation des Collectivités Territoriales (ANFCT) présentée aux élus locaux et au personnel des collectivités territoriales à Dapaong

article suivant

Bilan de la campagne de reboisement 2023:les acteurs locaux de la préfecture de Cinkassé font le bilan à mis-parcours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.